BIEN CHOISIR SA POLE 1/3 : Podium, barre fixe ou amovible ?

Vous souhaitez vous équiper pour poler à la maison ? Vu les circonstances et depuis le temps que nos studios sont fermés… On peut comprendre !!
Voici une mini série de conseils pour vous équiper et faire vos choix en ayant en tête les informations principales à connaître pour ne pas regretter votre achat !

LES BARRES AMOVIBLES

Ce sont les barres les plus communes et les plus accessibles en termes de prix.
Elles sont démontables facilement et assez rapidement : quelques minutes suffisent, ce qui permet de les désinstaller si vous avez besoin de libérer l’espace entre deux trainings.
Simples d’installation, elles se fixent traditionnellement par pression entre le sol et le plafond (un peu le principe des barres de douche ! Mais pas de souci : c’est du solide quand c’est bien posé !) Il convient de les installer avec un niveau et de respecter les consignes de montage et de démontage afin de sécuriser l’installation. Ce type de barre permet de ne pas endommager le plafond : pas de trou à percer !  Il arrive par contre que les dômes laissent une trace circulaire. Vous pouvez positionner une fine plaque de bois ou de lino entre le dôme et le plafond pour éviter cela.
Attention par contre, ces barres nécessitent d’être monté sur un plafond dur. S’il n’est pas assez solide pour résister à la pression de la barre, vous risquez les accidents, on en voit suffisamment passer sur le net pour ne pas vous le souhaiter !!! Une poutre solide en bois/métal peut être utilisée comme support si elle est assez large et solide. Attention aux faux-plafonds : il peut être possible d’installer une barre en sondant pour trouver les rails, mais prenez toutes vos précautions pour être sûr de votre installation.
Prix approximatif d’une barre amovible neuve : de 240€ à 450€  (+ éventuels frais de port et de douanes)

 

LES BARRES FIXES

Plus rares car elles demandent de percer le plafond, et un peu plus onéreuses que les amovibles.
Les barres fixes sont des barres qui sont faites pour rester en place : le haut de la barre (parfois aussi le bas) est rivé au plafond, à une poutre… Ce qui assure une sécurité maximale puisque la barre ne risque pas de tomber. Elles sont notamment vivement recommandées lorsque l’on a une grande hauteur sous plafond (car plus la barre est haute, plus elle risque de bouger), ou un plafond incliné (on utilise dans ce cas un embout avec une rotule pivotante). Impossible par contre de les démonter rapidement comme les amovibles.
Prix approximatif d’une barre fixe neuve : ça dépend de la hauteur, des besoins de fixations spécifiques…

 

LES PODIUMS

Les podiums sont des barres autoportantes fixées sur un socle suffisamment lourd et imposant pour permettre de se dispenser d’accroche en haut. Bien souvent utilisés en extérieur, lors de prestations, ou dans les intérieurs avec des faux plafonds pas assez solides pour accueillir une barre, ils présentent l’avantage de pouvoir être déplacés et installés un peu partout.
Attention cependant : les podiums sont beaucoup plus lourds (à cause de la plateforme) et prennent pas mal de place.
Nous déconseillons de les laisser en extérieur de façon permanente : les parties en bois risquent de s’abîmer avec l’humidité, de gonfler, les parties métalliques risquent de rouiller.
En termes de hauteur, les classiques sont à 3m environ (hauteur de plafond minimale : rajouter 10 à 20cm, puisqu’il faut un peu de marge pour monter l’extension du haut !)
Il existe des petites extensions pour réduire la hauteur au besoin.
Les podiums sont aussi beaucoup plus chers à l’achat, c’est donc à prendre en compte : il faut avoir le budget (on triple facilement par rapport à une barre classique).
Prix approximatif d’un podium neuf : de 680€ à 1350€  (+ éventuels frais de port et de douanes)

Quelques conseils…

L’entretien

Quel que soit le type de barre de pole dance que vous avez, nous conseillons un démontage / remontage de temps en temps, même pour les barres fixes. Cela permet de vérifier que tout est toujours en bon état et serré avec la bonne pression, de refaire le niveau (pratiquer sur une barre qui n’est pas bien à niveau l’abîme petit à petit, cela risque de la voiler). Un entretien occasionnel sera aussi utile : graissage et nettoyage des parties intérieures, pour assurer une bonne longévité à votre barre !

 

Static ou spin et static ?

Certaines barres sont proposées à la vente avec le mode static uniquement. Nous vous conseillons autant que possible d’investir directement sur une barre qui vous permette de switcher d’un mode à l’autre : vous serez sinon vite limité dans votre pratique !

 

Combien de place ?

On trouvera des schémas préconisant dans l’idéal 1m80 autour de la pole, soit un cercle de 3m60 diamètre libre avec la pole au milieu. Bon, c’est l’idéal, mais en réalité, tout le monde ne dispose pas d’autant de place ! On trouve aussi la version : le rayon doit être l’équivalent de vos deux bras tendus sur les côtés.
Nous conseillons minimum 1m50 autour de la pole (ça peut varier aussi en fonction de votre taille, un très grand gabarit aura tout intérêt à partir sur du plus large !), en sachant qu’il vous faudra peut-être adapter un peu votre pratique selon la place que vous avez. Si vous avez des meubles à proximité, attention les orteils !
Pour un podium… voyez aussi la dimension du socle du modèle qui vous intéresse, pour prendre en compte la place au sol qu’il occupera !

Dans le prochain article…

…nous vous donnerons des conseils et recommandations pour choisir le revêtement et le diamètre de votre pole ! Rendez-vous très vite pour la suite 😀

Laisser un commentaire