BIEN CHOISIR SA POLE 3/3 : À QUOI FAIRE ATTENTION LORS D’UN ACHAT D’OCCASION ?

Si vous avez un petit budget pour acheter votre barre de pole dance, vous serez peut-être tenté de vous tourner vers un achat d’occasion ! Ça peut être une bonne solution à condition de ne pas vous faire avoir… Voici quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises une fois arrivé à la maison.  La liste est non exhaustive, mais elle permettra d’éviter quelques galères. Si c’est possible, demandez à monter la barre afin de la voir fonctionner !
L’achat d’occasion peut être une bonne solution si vous avez la chance d’avoir quelqu’un qui vend une barre proche de chez vous. Vous trouverez régulièrement des annonces suite à un arrêt de pratique, à un déménagement qui fait que le type de barre n’est plus approprié, à l’achat d’une barre avec un autre diamètre/revêtement… Les écoles changent aussi régulièrement leur matériel et proposent parfois leurs anciennes barres à petit prix.
Bref, les occasions se présentent assez régulièrement si on fouine un peu !
 
 

LES POINTS SUR LESQUELS IL FAUT ÊTRE VIGILANT :

  • ATTENTION AUX CONTREFAÇONS :
    Premier point sur lequel être très vigilant, car il existe de nombreuses barres de pauvre qualité (et des contrefaçons, notamment pour la marque X-Pole). Outre le fait de payer trop cher une barre qui ne serait pas de cette marque, ça peut surtout être dangereux : les produits contrefaits ou de marques non professionnelles sont de mauvaises qualité, dont les pièces (joints, fixations…) ne seront pas adaptées à la pratique sportive que vous en ferez. Comparez les éléments à des photos fiables trouvées sur le net (sites officiels des marques par exemple). Un des éléments les plus flagrants est souvent le dôme, facilement identifiable.

  • VÉRIFIEZ L’ÉTAT DE LA BARRE ET DES DIFFÉRENTES PIÈCES :
    Ça, je pense que tout le monde aurait eu le réflexe ! Regardez si elle est rayée, si elle présente des impacts, des points de rouille… Des petites rayures superficielles d’usage seront tout à fait normales, mais une barre très abîmée ou avec un gros défaut devra être vendue à un prix qui en tient compte. Si une housse est fournie (pour certains modèles de barres et pour les stages), jetez aussi un coup d’œil dessus !

  • PENSEZ À DEMANDER LA HAUTEUR MIN/MAX :
    La hauteur sous plafond est un élément à ne pas oublier si c’est un achat de barre pour l’intérieur ! Acheter une barre et se rendre compte une fois qu’on la monte que la hauteur ne convient pas… Déception en vue. Demandez quelles sont les extensions que possède la barre, et prévoyez qu’il vous faudra peut-être, au besoin, acheter l’extension qu’il vous manque.

  • VÉRIFIEZ QUE TOUS LES MORCEAUX SONT BIEN PRÉSENTS :
    Bon là vous tomberiez sur quelqu’un de vraiment pas honnête mais on ne sait jamais ! Pensez à voir si tous les joints sont bien là, si les clefs de montage/démontage n’ont pas été perdues en cours de route, les extensions, la visserie

  • CHECKEZ LES PAS DE VIS :
    Donnez un petit tour de clef dans les vis afin de vérifier qu’un pas de vis n’est pas coincé ou limé par le temps. Si une partie de la pole n’a pas été démontée, vérifiez que ça n’est pas parce que les vis sont abîmées et qu’il n’est du coup plus possible de les dévisser !

  • REGARDEZ SI LA POLE EST BIEN DROITE :
    Les poles mal montées (pas bien au niveau) peuvent se voiler avec le temps. Poser la barre au sol afin de vérifier qu’elle n’est pas voilée peut être utile. Une barre voilée a un spin irrégulier qui n’est pas agréable et qui s’arrête souvent plus vite : de quoi ruiner nos combos préférés !

  • RENSEIGNEZ-VOUS SUR L’ÂGE DE LA POLE :
    Outre le fait de savoir si elle est très vieille ou pas, prendre connaissance de l’année d’achat sera peut-être utile si vous devez un jour changer une pièce et que le modèle a été revu entre temps !

  • PETIT DÉTAIL QUICKSPIN CHEZ X-POLE :
    Leur première génération de QuickSpin a eu quelques déconvenues (passage inopiné du mode fixe au spin ou inversement pendant la pratique, mauvaise surprise pendant qu’on envoie de l’élan si la barre se déverouille !) Nous vous conseillons de vérifier quel est le modèle si vous en achetez une. Sur le QuickSpin revu et corrigé : il vous faut maintenir et lever la bague (qui vous permet de passer d’un état à l’autre) avant de pouvoir la pivoter (à la manière des bouchons de sécurité pour enfant !)

Quelques conseils…

ACHETER À DISTANCE ?

Évitez si possible d’acheter une barre sans l’avoir vue, ou dans ce cas, demandez des photos détaillées afin de vous rendre compte de l’état de la barre, selon les différents points que nous avons soulevé plus hait. Demandez des photos de la barre montée, une vidéo pour voir le spin, des photos des différentes pièces… Cela vous permettra de bien voir le matériel !

 

OÙ TROUVER UNE BARRE DE POLE D’OCCASION ?

Outre le classique Leboncoin ou autre site de vente d’occasion entre particuliers, n’hésitez pas à chercher sur les groupes facebook de revente entre poleurs, comme le Vide dressing des pole addicts par exemple ! De nombreuses annonces sont passées quotidiennement sur tout ce qui a trait au monde de la pole dance : tenues, chaussures, accessoires… et parfois, barre de pole et podium.

 

DEMANDEZ À VOTRE ÉCOLE DE POLE DANCE

Enfin, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre école de pole dance ou d’une école proche de chez vous pour demander si des élèves ne seraient pas en train de vendre leur barre ! 

ET VOILÀ !

C’est la fin de cette mini série de conseils pour s’équiper d’une pole at home ! Nous espérons que ça vous aura servi et que ça permet de répondre aux gros des questions que vous vous posez 🙂
Merci de nous avoir lu jusqu’au bout, et à très vite sur le blog de Pole Dance and Co !!

Laisser un commentaire